L’écho des mod

03-02-2019 09:30 - 17:00
Yezhoù ha Sevenadur
Address: 12 Avenue de l'Angevinière, 44800 Saint-Herblain, France

Conférence/débat « L’écho des mod » sur le costume traditionnel breton. 

Dans le cadre de son offre de formations, War ‘l Leur met en avant une journée entièrement dédiée au vestiaire traditionnel breton à destination du grand public. C’est dans la continuité de son travail réalisé pour la valorisation des costumes que l’association s’intéresse aux modes vestimentaires du Pays Nantais. Le but de cette journée est de favoriser l’échange et l’ouverture des connaissances sur les vêtements traditionnels bretons. La conférence/débat est aussi un moyen de valoriser le patrimoine des collecteurs, des cercles celtiques, des personnes ressources et le fond de costumes anciens de la confédération.

Le costume nantais sous toutes ses coutures

Du costume à la coiffe, la journée se décompose en 4 temps d’échanges avec différents intervenants. Danick Brény démarrera la journée en s’interrogeant sur l’évolution, l’approche et les différences des modes vestimentaire et des coiffes en pays Nantais au XIXè siècle. Guillaume Blin par la suite présentera les techniques et outils utilisés pour le paillage des coiffes. Après le repas, c’est Armèle Perigaud qui assurera un point historique. Marie Blanche Cremet finira la journée par un focus sur les modes en Vignoble Nantais.

Tarifs : 23€ pour les adhérents, 30€ tous publics.

Inscriptions sur place.

Renseignements : 02 98 06 57 57 – marlene@warleur@gmail.com

Related upcoming events

  • 17-09-2019 10:00 - 31-10-2019 18:00

    Il n’est pas exagéré de dire que [Simone Le Moigne] a revécu son enfance et sa jeunesse dans ses tableaux. Pas de tristesse dans cette évocation, plutôt la réalité lointaine nimbée de merveilleux.

    Et puis, très vite, elle réalise que cette histoire racontée en peinture est un témoignage et qu’il est important, l’évolution étant très rapide, de transmettre aux générations suivantes ces tranches de vie. C’est sa mission.

    C’est la raison pour laquelle son oeuvre picturale se double d’un intérêt ethnologique, que ce soit dans la description minutieuse de la vie à la ferme, des travaux des champs, ou des fêtes profanes et religieuses de l’époque de sa jeunesse.

    La série des jeux est aussi particulièrement significative à cet égard. Denise Delouche, Historienne de l’Art, nous dit «l’ethnologue aurait ici ample matière à analyser, d’autant que Simone Le Moigne s’exprime dans le double langage de l’image

    «Simone Le Moigne est l’un des derniers témoins d’une civilisation multi-séculaire née avec l’agriculture, dont en Bretagne, Per Jakes Hélias est un autre ultime dépositaire et conteur».

    Sincérité, spontanéité, bonheur de peindre, richesse de l’imagination «à n’en point douter, Simone Le Moigne, est un peintre naïf authentique et l’un des plus attachants» comme l'écrit Denise Delouche.

     

    Tiré d'un texte sur le site internet http://www.simone-le-moigne.com