Regard(s) : 30 regards – 30 appareils

04-01-2019 10:00 - 01-02-2019 18:00
KDSK
Phone:02 51 80 72 41
Address: 12 Avenue de l'Angevinière, 44800 Saint-Herblain, France

Regard(s)

30 Regard(s) – 30 Appareils

30 Regards : Le photogramme est un instant volé. Une image choisie parmi tant d’autres qui défilent à toute vitesse au cinéma. Pourquoi cette image et non la suivante ou la précédente ? C’est un regard, un sourire ou une émotion qui n’existent qu’à cet endroit, précisément. À l’occasion de ses trente ans, en 2016, la Cinémathèque de Bretagne a extrait de ses collections quelques pauses, dans le mouvement du film, instants fugaces volés au temps. Trente regards fugitifs d’inconnus, acteurs du réel qui, au détour d’une image inattendue, racontent l’histoire d’une famille, d’un peuple, d’une époque, d’une terre, racontent notre histoire.

Evit gouzout hiroc’h diwar-benn ar skeudennoù kinniget / Pour en savoir plus sur lles photogrammes proposés :  https://www.cinematheque-bretagne.fr/Expositions-Regard_s_-1146-0-0-0.html

 

30 appareils : Une sélection de 30 appareils cinématographiques issue des collections de la Cinémathèque de Bretagne. L’occasion de découvrir les cinéastes qui ont utilisé ces matériels et de voir les films qu’ils ont réalisés.

Evit gouzout hiroc’h diwar-benn ar binvioù kinniget / Pour en savoir plus sur les appareils proposés :  https://www.cinematheque-bretagne.fr/Exposition-30-ans_-30-appareils-401-0-0-0.html

 

Meurzh -> Gwener / Mardi -> Vendredi : 10:00-12:00 & 14:00-18:00
Sadorn / Samedi : 10:00-13:00
Serret eo bep lun – Fermé le lundi

Related upcoming events

  • 17-09-2019 10:00 - 31-10-2019 18:00

    Il n’est pas exagéré de dire que [Simone Le Moigne] a revécu son enfance et sa jeunesse dans ses tableaux. Pas de tristesse dans cette évocation, plutôt la réalité lointaine nimbée de merveilleux.

    Et puis, très vite, elle réalise que cette histoire racontée en peinture est un témoignage et qu’il est important, l’évolution étant très rapide, de transmettre aux générations suivantes ces tranches de vie. C’est sa mission.

    C’est la raison pour laquelle son oeuvre picturale se double d’un intérêt ethnologique, que ce soit dans la description minutieuse de la vie à la ferme, des travaux des champs, ou des fêtes profanes et religieuses de l’époque de sa jeunesse.

    La série des jeux est aussi particulièrement significative à cet égard. Denise Delouche, Historienne de l’Art, nous dit «l’ethnologue aurait ici ample matière à analyser, d’autant que Simone Le Moigne s’exprime dans le double langage de l’image

    «Simone Le Moigne est l’un des derniers témoins d’une civilisation multi-séculaire née avec l’agriculture, dont en Bretagne, Per Jakes Hélias est un autre ultime dépositaire et conteur».

    Sincérité, spontanéité, bonheur de peindre, richesse de l’imagination «à n’en point douter, Simone Le Moigne, est un peintre naïf authentique et l’un des plus attachants» comme l'écrit Denise Delouche.

     

    Tiré d'un texte sur le site internet http://www.simone-le-moigne.com