Regroupement d'associations bretonnes – Lieu de pratiques culturelles et sportives – Offre de salles et d'hébergement

Collège Diwan de Loire-Atlantique

Le Collège Diwan de Loire-Atlantique est accueilli dans les locaux du Centre Culturel Breton Yezhoù ha Sevenadur (Langues et Culture). C’est un site qui fédère de nombreux acteurs culturels et qui peut recevoir des activités ponctuelles ou régulières.

Créé en septembre 2008, le collège Diwan de Loire-Atlantique accueille une cinquantaine d’élèves de la sixième à la troisième. Quant à l’équipe pédagogique, elle est composée de 9 personnes.

Le collège suit les programmes de l’Éducation Nationale. Les classes de 6ème et 5ème sont sous contrat avec l’éducation national. Dans ce cas, cela signifie que les salaires des enseignants sont pris en charge par l’État. En attendant ils sont à la charge du réseau Diwan.

L’enseignement immersif

Les principes de l’immersion sont les mêmes qu’en primaire. Ainsi le breton est la langue de vie et la langue d’enseignement des établissements. Les cours de français se déroulent donc en français et ceux de langues vivantes étrangères dans la langue étudiée.

Pascale Chevillard, directrice du collège du Relecq précise :

« Le but pour les collégiens en fin de troisième est qu’ils puissent continuer leurs études en breton ou en français et qu’ils soient à l’aise en breton. C’est pour cela qu’il y a des veillées, des clubs et toutes sortes d’occasions pour que le breton fasse partie de la vie quotidienne et pas seulement de la vie scolaire. » 

Diwan en bref

Les écoles Diwan forment dans les cinq départements bretons un réseau de 48 écoles, 6 collèges et un lycée. Le réseau scolarise à la rentrée 2019, 4307 élèves, dont environ deux​ tiers en primaire et un tiers dans le secondaire.

L’enseignement est gratuit, laïc et ouvert à tous ; c’est à ce titre que les collectivités locales sont partenaires du réseau.

Les écoles du réseau Diwan proposent un enseignement en immersion, qui conduit les élèves à une maîtrise complète de la langue bretonne et de la langue française, à l’oral comme à l’écrit.

Par ailleurs, les écoles, les collèges et le lycée sont des établissements associatifs, gérés bénévolement par les familles dans des associations d’éducation populaire. Chaque établissement adosse son financement aux activités d’un ou plusieurs comités de soutien. Ainsi en organisant des animations culturelles, conviviales ou sportives, ces comités de soutien récoltent de l’argent qui contribue à la gratuité de l’enseignement.

%d blogueurs aiment cette page :